Outre-mer : le multilinguisme au service de la cohésion sociale

 Outre-mer : le multilinguisme au service de la cohésion sociale
« Promouvoir les langues ultramarines aux côtés de la langue française, c’est œuvrer pour la cohésion sociale » — Roselyne Bachelot, ministre de la Culture
Les États généraux en 3 questions à Paul de Sinety, délégué général à la langue française et aux langues de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *